Marie-Clothilde Dutour de Salvert

Mezzo-Soprano

dutourdesalvertAprès des études au CNSM de Paris (solfège spécialisé, harmonie, contrepoint, histoire de la musique), et celles du piano et de l’orgue, elle commence sa formation vocale avec Jacqueline Bonnardot au CNR d’Orléans puis au CNSM de Lyon, où elle obtient en 1993, le Diplôme d’Etudes Supérieures de Musique.

Elle se perfectionne auprès de Margreet Honig, professeur au Conservatoire d’Amsterdam.

En 1994, Marie-Clothilde de Salvert rentre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Lyon. Dans ce cadre, on lui confie le rôle de la deuxième dame, dans La Flûte Enchantée, et celui de Dorina dans La Station Thermale, création de Fabio Vacchi.
Elle a interprété les rôles de la Comtesse des Noces de Figaro, et celui de Sandrina dans La Finta Giardiniera (productions du CNSM de Lyon).

Marie-Clothilde de Salvert aime se produire en musique de chambre et en Ensemble Vocal ; Circles de Bério et Le Pierrot Lunaire de Schoenberg figurent à son répertoire. Elle a collaboré avec le Quatuor Debussy.

Elle chante au sein d’Ensembles Vocaux professionnels : l’Ensemble des Jeunes Solistes (dir : R.Saphir), La Maîtrise de Versailles, Les Solisti Vocalis (dir : A.Joutard), Les Solistes de Lyon B. Tétu avec lesquels elle a enregistré de nombreux disques (Brahms, Fauré, Caplet, Bartok, Dussapin…).

Marie-Clothilde de Salvert est régulièrement engagée comme soliste d’oratorio ; elle a chanté le Magnificat de Bach avec le Swiss Consort, la Messe en sib de Bach sous la direction de B. de Billy, le Stabat Mater de Boccherini avec J.C. Spinozzi, et tout récemment la Messe en Ut de Mozart avec l’ensemble instrumental des professeurs du CNRR de Nice sous la direction de Bertrand Dutour de Salvert.

Elle s’est produite récemment dans le cadre de C’est Pas Classique avec l’Orchestre Régional de Cannes sous la direction de Ph. Bender, et avec l’Ensemble Baroque de Nice. Elle a également participé au spectacle musical « Clara Schumann » créé par Alain Joutard et Isabelle Servol.

One Comment

Laisser un commentaire