Edgardo Rinaldi

Basse

Edgardo-RinaldiNé à Santa Fe (Argentine), diplômé de piano au Conservatoire Sa Pereira, Edgardo Rinaldi commence des études de chant auprès d’Alberto Muzzio et Ruben Botta. Il les poursuit à Buenos Aires auprès d’Ernst Haefliger, Gérard Souzay, Aldo Baldin, Guillermo Opitz, puis à Busseto avec Carlo Bergonzi, à Barcelone avec Bonaldo Giaiotti, à Vignola avec Nicolai Ghiaurov et à Rome auprès de Rolando Nicolosi.
Il obtient son Diplôme de chant lyrique à l’Accademia di Direzione Musicale Italiana de Pérouse.
Il remporte les concours « Jeunes Interprètes » du Mozarteum de Santa Fe, le concours national « Giuseppe Verdi » de l’école de musique de l’Université de Rosario, le troisième prix du Concours « Pau Casals » Jeunes Interprètes organisé par le Centre Català de Rosario.
Son vaste répertoire musical qui s’étend de la musique argentine à la musique de chambre française, allemande et italienne, lui a permis de participer à de nombreux concerts internationaux.
Il fut soliste dans la Petite Messe de G.Rossini, la Messa Brevis K.220 et K.259 de W.A.Mozart, la Messa Solenne « Santa Cecilia » de Ch.Gounod, le Stabat Mater de F.Schubert, le Magnificat et la Cantate 131 de J.S.Bach, le Requiem de G.Fauré, le Magnificat de Buxtehude, El Pesebre de P.Casals, la Mass of Children de J.Rutter, Messa di Gloria de G.Puccini, la Creazione et Stabat Mater de J.Haydn et la Neuvième Symphonie de L.V.Beethoven.
En qualité de soliste, il a interprété les rôles de Don Geronimo (Matrimonio Segreto de Cimarosa), Don Bartolo (Les Noces de Figaro de Mozart), Angelotti (Tosca de Puccini), Colline (La Bohème de Puccini), Sacerdote di Belo (Nabucco de Verdi), Marullo (Rigoletto de Verdi), Junkman et Herman Augustus (Candide de Bernstein), Dottor Grenville (La Traviata de Verdi), Kaiser (Der Kaiser von Atlantis de Ullmann) et Buff (L’Impresario théâtral de Mozart).
Depuis 2008, il a intégré le choeur de l’Opéra de Monte-Carlo.

Laisser un commentaire