Alain Joutard

Ténor, Directeur musical de Musiques en Jeux

Alain-Joutard

Il a reçu une formation complète de musicien en tant que flûtiste, chanteur, chef de chœur et chef

d’orchestre. Il est admis au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève, dans la classe de direction de chœur de Michel Corboz, et chante également au sein de l’Ensemble Vocal de Lausanne.

En 1987, admis au CNSM de Lyon, il poursuit sa formation de direction de chœur et d’orchestre, d’analyse et écriture musicale et d’ethnomusicologie.

Directeur Artistique et Musical d’Orfeo, il est à l’initiative de la création d’opéras pour enfants et dirige dix-sept créations rassemblant chaque année 2000 enfants à l’Opéra, au Théâtre National et à Acropolis à Nice et au Palais des Festivals de Cannes.

Chef invité de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, il dirige en 2009 à l’Opéra de Damas, lors du Festival de Musiques Sacrées de Fès, à l’Opéra de Marseille et à l’Opéra de Nice, l’oratorio « l’Évangile selon Saint Jean » de Abed Azrié et en 2010, « le Sacre du Printemps » de Stravinsky.

En Septembre 2010, il rejoint Bernard Tétu en tant que collaborateur artistique et musical des Chœurs et Solistes de Lyon. Il occupe depuis 2011 le poste de Directeur du Conservatoire Départemental de Musique des Alpes-Maritimes.

En septembre 2017, il dirige son ensemble « Musiques en Jeux » et l’Orchestre Régional Cannes Provence Alpes Côte d’Azur dans les « Vêpres d’un confesseur » de Mozart et la « Messe en ut » de Beethoven. En octobre de la même année, il dirige également un programme instrumental et vocal de musique baroque italienne joué sur instruments anciens.

Il est invité en Février 2018 à l’Opéra de Barhein pour créer l’oratorio « Gilgamesh » du compositeur Abed Azrié. Il dirige en mai 2018 l’opéra rock « Break Free » réalisé sur des musiques de Freddy Mercury à l’intention de quarante jeunes interprètes, solistes, choristes, comédiens, danseurs du département des Alpes-Maritimes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.